Die Anthroposophische Gesellschaft zur Pflege der anthroposophischen Bewegung von Grund auf erneuern

À la Saint-Michel 2015
 
Du Vendredi 2 jusqu’au Dimanche 4 Octobre 2015
Dans la "forge de culture" ( Kulturschmiede) MI KA EL à Neu-Ulm (Bavière)

Une communauté d’élèves de Rudolf Steiner
(Membres comme non-membres de la Société Anthroposophique Universelle)
invitent à participer à la mission commune

 

L‘intention de cette rencontre

La société anthroposophique ne saurait être une fin en soi. Son unique raison d’être est de former une enveloppe pour le mouvement anthroposophique, cette impulsion du Christ portée aux Hommes par Michael et Rudolf Steiner. Si elle n’y parvient pas, elle ne saurait accomplir sa mission au sein de la civilisation contemporaine.

« C’est pourquoi il importe maintenant que la Société Anthroposophique saisisse sa tâche intérieure, cette tâche qui consiste à faire en sorte que la pensée humaine ne puisse être disputée à Michaël (…) On ne peut que dire : les hommes doivent collaborer avec les Dieux, avec Michaël lui-même (…) Car tel est l’accord conclu au concile céleste au début du XIIIe siècle : ils réapparaîtront ensemble, les aristotéliciens et les platoniciens, et il sera travaillé de sorte que le Mouvement anthroposophique sera de plus en plus florissant dans le courant du XXe siècle, de sorte qu’au terme de ce siècle, dans l’association de platoniciens et d’aristotéliciens, l’anthroposophie puisse atteindre une certaine culmination au sein de la civilisation terrestre. S’il est ainsi travaillé, comme Michaël l’a préparé, l’a prédestiné, alors l’Europe, alors la civilisation moderne échapperont à la décadence. Mais absolument pas d’une autre manière ! » (…) (…) « Ce que les cœurs humains feront au cours du XXe siècle de cette situation de Michaël sera déterminant. Et au cours de ce XXe siècle, lorsque le premier siècle après la fin du Kali Yuga se sera écoulé, l’humanité se trouvera devant le tombeau de toute civilisation ou bien à l’aube d’une ère nouvelle, où dans les âmes des êtres humains, qui unissent dans leurs cœurs l’intelligence à la spiritualité, le combat de Michaël est livré en faveur de l’Impulsion de Michaël. » R.S. GA 240. Arnheim, 19 juillet 1924.

L‘intention de ce travail est de tenter de renouveler l’actuelle société anthroposophique de fond en comble, afin qu’elle conduise l’anthroposophie vers sa culmination et réalise ainsi sa tâche civilisatrice. Si cela échouait, la présente intention contribuerait alors à ce que la lumière de l’espérance ne vienne pas à nous manquer «un jour, lors de clartés futures parce que nous ne l’avons pas plantée en nos âmes dans notre souffrance d’aujourd’hui ». Extrait du texte « Aux amis de Berlin », rédigé par Rudolf Steiner en Novembre 1923 :

« La souffrance progresse, insufflée par les puissances de la force de la substance ;
L’espérance luit, même lorsque l’obscurité nous entoure ;
Et un jour futur, elle émergera dans notre souvenir,
Lorsqu’après l’obscurité nous pourrons à nouveau vivre dans la clarté.
Nous ne voulons pas que cette lumière nous manque un jour, lors de clartés futures
Parce que nous ne l’avons pas plantée en nos âmes dans notre souffrance d’aujourd’hui »
.
R.S. Den Berliner Freunden. November 1923.

 

Vendredi 2 Octobre


20.00 - 21.30: Deux allocutions d‘introduction
Rudolf Steiner serait-il membre de l’actuelle société anthroposophique?
Petra Catalan.
 
Dans sa forme actuelle, la société anthroposophique ne peut en aucun cas porter au mouvement anthroposophique le soin qui lui est dû et ne peut, de ce fait,  mener à bien sa mission civilisatrice.
Jean-Sébastien Catalan.

 

Samedi 3 Octobre

 
8.30: Lecture.
Pose de la pierre de fondation de la Société Anthroposophique Universelle par Rudolf Steiner le 25. Décembre 1923. GA 260.
 
9.30 - 11.00: Conférence.
La formation d’une communauté  de membres et de non-membres comme une voie possible pour le renouvellement de Société Anthroposophique.
Jean-Sébastien Catalan.
 
11.30 - 13.00: Entretien précédé d’une brève introduction.
Recherche commune de voies pour le renouvellement de la société anthroposophique. Introduction: Stéphane Lejoly, Bousval, Belgique.
 
15.00 - 16.30: Entretien précédé d’une brève introduction.
Recherche commune de voies pour le renouvellement de la société anthroposophique. Introduction: Sergey Springer, Dnjepropetrowsk, Ukraine.
 
17.00 - 18.30: Entretien précédé d’une brève introduction.
Recherche commune de voies pour le renouvellement de la société anthroposophique. Introduction: Ilona Korol, Odessa, Ukraine.
 
20.00: Lecture.
L’imagination de Michael - 15. Octobre 1923. GA 229.

Dimanche  4 Octobre
 
8.30: Lecture.
La „dernière allocution“. 28. Septembre 1924. GA 238.
 
9.30 - 11.00: Entretien précédé d’une brève introduction.
Recherche commune de voies pour le renouvellement de la société anthroposophique. Introduction: Angelika Weidemann, München, Allemagne.
 
11.30 - 13.00: Entretien de clôture.
 
Les ouvrages suivants constituent un fondement favorable – sans être toutefois une condition préalable! – pour la tâche commune:
 
- Rudolf Steiner:   (GA 257)  (GA 259)  (GA 260)  (GA 260a)
- Sergej Prokofieff: Ses écrits concernant la Société Anthroposophique.

Lieu :
Kulturschmiede MI KA ELan der kleinen Donau 4  –  D-89231 Neu-Ulm
 

Coût de participation : 90€ - Coût réduit : 70€
Date limite d’inscription : 21 Septembre 2015

 
Sparkasse Ulm - IBAN: DE23 6305 0000 0021 1688 35 - BIC: SOLADES1ULM



Organisation :

MI KA EL - Bund zur Förderung der Anthroposophie e.V.
(MI KA EL - Alliance pour le développement de l'anthroposophie)
Postadresse: Herbruckerstr. 4 /  D-89073 Ulm an der Donau
Tel:. 0731 159 79 140   -   Fax: 0731 159 79 142

Pour l'annonce en allemand, russe, espagnol et catalan, voir : www.mkl-bund.net