Conférence à Troyes

par Olivier COUTRIS



Samedi 27 février 2016 - De 17h à 20h
 


A la fin du 19ème siècle, Vincent van Gogh écrivait à son frère Théo : « j’en viens peu à peu à devenir un vrai cosmopolite, c’est-à-dire non pas un Hollandais, un Anglais ou un Français, mais tout simplement un homme ». Il avait 21 ans…

Armé d’une indéfectible sincérité, il exprima par ses dessins, ses tableaux et ses lettres, une vision lucide de la société ainsi qu’une compréhension profonde et aimante de l’humain. Percevant la dimension spirituelle de l’humanité sur terre dans l’ordinaire de la vie, il consacra toute son énergie à composer une oeuvre de couleurs et de lumière, en cherchant très consciemment à « exagérer l’essentiel ».

En regard de la brièveté de sa carrière de peintre – à peine 7 ans – la production artistique de Vincent van Gogh est considérable. Nous lirons de nombreux extraits de ses lettres et visionnerons 170 tableaux afin d’esquisser un portrait quelque peu différent du cliché habituel le faisant passer pour un peintre fou et maudit.
Doué d’une conscience ultra sensible, cet homme savait que « les gens sont la racine de tout ».
 
 
Salle Val de l’Isle – Troyes
Piétons : 12 rue de l’Isle
Autos et parking : 5 boulevard Henri Barbusse
 
Samedi 27 février 2016
17h00 précises, sachant que la conférence dure 3 heures !
 
Conférence organisée par l’association Graine de Liberté –
participation libre