Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner

Questionnements, essais et considérations portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner
Annonces d'événements (groupes de recherche, de lecture, cours, conférences…).

Citation
  • "Lorsqu'on est intellectuel, on se croit souvent très intelligent, et on croit l'enfant terriblement borné. Mais en apprenant peu à peu à bien voir le monde, on acquiert le jugement inverse, et l'on aperçoit combien on est devenu bête depuis son enfance. Seulement, l'intelligence que l'on a acquise depuis est consciente. Mais la sagesse avec laquelle l'enfant fait le choix que nous avons décrit entre ce qu'il doit assimiler en fonction de ce qu'il a vécu dans ses existences précédentes, et ce qu'il doit rejeter dans l'éthérique universel, cette sagesse est infiniment plus grande que celle que nous acquérons plus tard."
    Christiana (Oslo), 19 mai 1923 - GA226

    Rudolf Steiner

 

Conte tiré de «l'épreuve de l'âme», 9e tableau Drame-mystère de Rudolf Steiner

 

Il était une fois un homme

Qui méditait beaucoup sur les choses de ce monde.

Il se creusait la tête

A chercher l'origine du Mal.

Il ne trouvait aucune réponse.

«Le monde vient de Dieu», se disait-il.

«Et Dieu ne peut contenir en soi que le Bien;

«Comment les hommes méchants peuvent-ils venir du Bien?»

Et toujours à nouveau il y pensait en vain.

La réponse ne voulait pas venir.

Or un jour il arriva que ce rêveur

Sur sa route aperçut un arbre

Qui devisait avec une cognée.

La cognée disait à l'arbre:

«Je puis faire ce qui t'est à toi impossible:

«Je puis t'abattre; toi, tu ne peux rn'abattre.»

Lors, l'arbre répondit à la cognée orgueilleuse:

«Il y a juste un an, un homme prit à mon corps le bois

«Dont il a fait ton manche,

«Et cet homme se servait d'une autre cognée ... »

Lorsque le rêveur entendit ce dialogue,

Une pensée se forma en son âme,

Pensée qu'il ne put clairement traduire en mots,

Mais qui tendait à donner réponse à cette question:

Comment le Mal peut-il venir du Bien?