Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner

Questionnements, essais et considérations portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner
Annonces d'événements (groupes de recherche, de lecture, cours, conférences…).

Citation
  • «On n’est pas un scientifique de l’esprit parce qu’on laisse couler sur soi, une fois par semaine, ce qui peut être dit sur les esprits élémentaires, les hiérarchies, etc., et qu’on assiste à tout cela en spectateur froid, ou enthousiaste, qu’importe - j’ignore ce qu’il en est - mais on devient un scientifique de l’esprit quand les choses deviennent vivantes à l’intérieur de soi et qu’on peut les transporter alors dans les petites choses de la vie, quand on peut par exemple, parce qu’on est un scientifique de l’esprit, éprouver de la nausée devant le bourbier de l’art contemporain et ne pas s’en tenir au point de vue auquel les théosophes s’obligent volontiers, qui consiste à faire partout régner l’amour pour les humains et donc à éviter de nommer par son vrai nom ce qui est mauvais et corrompu.»
    Berlin, 13 février 1913 - GA167

    Rudolf Steiner

Un dispositif de la gendarmerie française visant à prévenir les « atteintes au monde agricole » exacerbe des tensions déjà vives autour du modèle de production intensif.

Son nom : "Déméter". Ceci n'a toutefois rien à avoir avec le label Déméter mis en oeuvre en agriculture biodynamique.

La mission de ce dispositif de la gendarmerie française : déjouer les « actes crapuleux » perpétrés en campagne, mais aussi les « actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques » (https://www.interieur.gouv.fr/Archives/Archives-ministres-de-l-Interieur/Archives-Christophe-Castaner/Dossiers-de-presse/Presentation-de-DEMETER-la-cellule-nationale-de-suivi-des-atteintes-au-monde-agricole).

Dans l'article de Stéphane Horel, publié dans Le Monde (https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/02/13/enquete-sur-demeter-la-cellule-de-surveillance-contestee-des-campagnes_6029381_3244.html), on trouve le témoignage de responsables de l'association "Alerte pesticides Haute Gironde" qui sont interrogées par les gendarmes alors qu'ils se préparent à organiser des états généraux des riverains autour de la question des pesticides, avec tables rondes, témoignages et exposition photo.

« On prend le café, on est à la campagne, raconte Sylvie Nony, mais on a le sentiment d’être assimilés à des délinquants, voire à des crapules – puisque la cellule s’occupe d’actes crapuleux. » Même si rendez-vous avait été pris à l’avance, le couple a ressenti cette visite comme une « mesure d’intimidation » (la suite dans l'article en question, réservé aux abonnés).

 

 

Galerie de vidéos civiliennes

TempsCivilien Youtube1 pt