Soi-esprit.info

Site dédié à la Science de l'Esprit de Rudolf Steiner Anthroposophie

Questionnements, essais et contenus portant sur divers aspects liés à la science de l'esprit (science initiatique moderne) de Rudolf Steiner.
Beaucoup d'articles sur ce site requièrent un travail d'étude sérieux, portant sur des connaissances épistémologiques et ésotériques, pour être compréhensibles.

 

 « Le problème le plus important de toute la pensée humaine : Saisir l'être humain en tant qu'individualité libre, fondée en elle-même »
Vérité et Science, Rudolf Steiner

   

Citation
  • «L’imporant est de connaître vraiment les choses. Sinon, il faudrait s’abstenir de les juger ! Quand on émet un avis sur une chose, il faut d’abord la connaître.»
    Berlin, 13 février 1913 - GA167

    Rudolf Steiner
Boussole d'orientation

Comment s'orienter sur le site Soi-esprit.info?

Cliquez sur l'image de la boussole 
(Patience : chargement lent... mais page utile)
Voir aussi “Débutants ou « confirmés » ?

 

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)

 La Mettrie  - L'Homme machine - 1748

 Illustration : Couverture du livre "L'homme machine" de La Métrie (1748)

Extrait du 2e additif au chapitre "Philosophie de la liberté et monisme" (réédition de 1918)
10ème chapitre du livre « La Philosophie de la Liberté »
Rudolf Steiner – GA004
Traduit depuis l'allemand par Geneviève Bideau
(Aux Éditions Novalis - Édition de 1993)

La Philosophie de la Liberté est traduite en français en de multiples éditions, dont notamment :

  • Éditions anthroposophiques romandes et Fishbascher, traduction de Georges Ducommun.
  • Éditions Novalis, traduction de Geneviève Bideau, Édition dite du Centenaire, Montesson, 1993,  (ISBN 2-91011204-7)
  • Éditions Branche Paul de Tarse, traduction de Frédéric C. Kozlik.(1986) édition comparée de(1894/1918) et introduction.
  • Éditions PUF/Éditions Alice Sauerwein, traduction de Germaine Claretie (1923).
  • Éditions TheBookEdition.com, (en autoédition), traduction de Thomas Letouzé (2022).

 


 

(...) Il n'est pas important que quelqu'un dise que pour lui le monde ne se réduit pas à l'existence purement matérielle ; que pour cette raison li n'est pas matérialiste. Mais il est important de savoir s'il développe des concepts qui ne sont applicables qu'à une existence matérielle. Celui qui énonce : « Notre agir est sous l’empire d'une nécessité comme notre penser » a présenté un concept qui n'est applicable qu’à des processus matériels, mais ni à l'agir, ni à l'existence ; et il lui faudrait, s'il pensait son concept jusqu'au bout, penser précisément de façon matérialiste. Qu'il ne le fasse pas résulte seulement de l'inconséquence qui découle si souvent du penser qui n'est pas mené jusqu'au bout. - On entend souvent dire maintenant que le matérialisme du XIX siècle est scientifiquement dépassé. Mais il ne l'est en vérité absolument pas. Simplement, on ne remarque souvent pas de nos jours que l'on n'a pas d'autres idées que celles par lesquelles on ne peut accéder qu'à des réalités matérielles. De ce fait, le matérialisme se cache actuellement, alors qu'il s'est affiché ouvertement dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Le matérialisme voilé du monde actuel n'est pas moins intolérant l'égard d'une vision qui appréhende spirituellement le monde que ne l'était le matérialisme avoué du siècle précédent. Il fait seulement illusion à beaucoup de gens qui croient être en droit de refuser une conception du monde orientée vers le spirituel, puisque, n'est-ce pas, la conception scientifique du monde « a depuis longtemps abandonné le matérialisme ». (...)

 Rudolf Steiner

 

 

Note de la rédaction
Un extrait isolé issu d'une conférence, d'un article ou d'un livre de Rudolf Steiner ne peut que donner un aperçu très incomplet des apports de la science de l'esprit d'orientation anthroposophique sur une question donnée.

De nombreux liens et points de vue requièrent encore des éclairages, soit par l'étude de toute la conférence, voire par celle de tout un cycle de conférence (ou livre) et souvent même par l'étude de plusieurs ouvrages pour se faire une image suffisamment complète !
En outre, il est important pour des débutants de commencer par le début, notamment par les ouvrages de base, pour éviter les risques de confusion dans les représentations.

Le présent extrait n'est dès lors communiqué qu'à titre indicatif et constitue une invitation à approfondir le sujet.
Le titre de cet extrait a été ajouté par la rédaction du site  www.soi-esprit.info   

 À NOTER: bien des conférences de Rudolf Steiner qui ont été retranscrites par des auditeurs (certes bienveillants), comportent des erreurs de transcription et des approximations, surtout au début de la première décennie du XXème siècle. Dans quasi tous les cas, les conférences n'ont pas été relues par Rudolf Steiner. Il s'agit dès lors de redoubler de prudence et d'efforts pour saisir avec sagacité les concepts mentionnés dans celles-ci. Les écrits de Rudolf Steiner sont dès lors des documents plus fiables que les retranscriptions de ses conférences. Toutefois, dans les écrits, des problèmes de traduction peuvent aussi se poser allant dans quelques cas, jusqu'à des inversions de sens !
Merci de prendre connaissance
d'une IMPORTANTE mise au point ici.

 

Tous les articles de la catégorie Pensées anthroposophiques

 

 

Galerie de vidéos civiliennes

TempsCivilien Youtube1 pt